TÉMOIGNAGE. “J’ai perdu mon bébé car les médecins ont pensé que je m’étais uriné dessus”

Cet post a été publié sur this site

C’est le cauchemar de toutes les femmes enceintes. Au Royaume-Uni, une femme de 46 ans a perdu son bébé suite à une erreur médicale surréaliste de la part des médecins. Tout commence le 12 juin 2019. Constatant d’étranges pertes liquides à seulement 26 semaines de grossesse, Rebecca Walker se rend aux urgences du Royal Stoke University Hospital de Hartshill, dans le comté anglais du Staffordshire.

Sur place, la quadragénaire se plaint de douleurs sur le côté droit de son ventre, mais les médecins ne prennent pas son état au sérieux. Persuadés que la mère de famille s’est simplement uriné dessus, ils lui conseillent de revenir d’ici deux semaines. Sceptique, Rebecca exige une consultation, d’autant que la douleur à son ventre ne se calme pas. “Le bébé doit se reposer sur un nerf”, lui répond-t-on simplement.

La rupture de la poche des eaux a provoqué une infection

Résignée, la quadragénaire suit l’avis des médecins et rentre chez elle. Mais une semaine plus tard, son état se dégrade. Souffrant de terribles douleurs au ventre, Rebecca est conduite dans un autre hôpital. Là, c’est la douche froide. Sa poche des eaux est rompue depuis une semaine et une infection a commencé à se développer. En urgence, les médecins pratiquent une césarienne et Rebecca donne naissance au petit Charlie-Jay.

Sa vie ne durera que quelques heures. Atteint de septicémie et de difficultés respiratoires, le petit garçon décède le 21 juin 2019, 31 heures seulement après sa naissance.Lire la suite sur Closer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *