Policier tué à Avignon : le parquet requiert le renvoi du suspect devant la cour d’assises

Cet post a été publié sur this site

Deux ans après le meurtre d’Éric Masson, la procédure judiciaire avance. Selon les informations du Parisien, le parquet d’Avignon requiert le renvoi devant la cour d’Assises pour le principal suspect. Le juge d’instruction doit désormais prononcer l’ordonnance de renvoi, tandis que le procès devrait se tenir en 2024.

La mort d’Éric Masson, le 5 mai 2021, avait suscité une vague d’émotion et d’indignation. Ce policier de 37 ans, père de deux enfants, a été tué sur un point de deal d’Avignon, alors qu’il intervenait pour contrôler une consommatrice de drogue. Le meurtrier présumé, Ilias A., est soupçonné d’avoir ouvert le feu à deux reprises sur Éric Masson, avant de tirer sur son coéquipier.

Si le jeune homme est en prison depuis deux ans, il nie pourtant toute implication dans ce meurtre. Âgé aujourd’hui de 22 ans, Ilias A. a cependant été identifié par plusieurs témoins comme étant « l’auteur des tirs ». C’est le cas de l’un de ses amis, avec qui il avait tenté de fuir vers l’Espagne après trois jours cachés dans une cave.

Un témoignage qui sème le doute

Ilias A. doit être jugé pour « homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique », ainsi que pour « tentative de meurtre sur une personne dépositaire de l’autorité publique ». Seulement, pour cela, il doit être établi que le meurtrier présumé savait qu’Éric Masson était policier lorsqu’il a ouvert le feu. Or, le témoignage de son ami sème le doute, puisqu’il assure ne pas « savoir que c’étaient des policiers ». « Ils étaient habillés comme nous, pas d’arme qui dépassait, pas de ceinture », a-t-il déclaré.

Seulement, le coéquipier d’Éric Masson assure de son côté que ce dernier avait crié « police » à deux reprises, et tenait son brassard à la main. Dans son réquisitoire, le parquet d’Avignon souligne donc que le meurtrier était bien au courant de l’identité du policier au moment de tirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *