Non au Traité de libre-échange Mercosur-UE !

Cet post a été publié sur this site

Alors qu’Emmanuel Macron fait croire depuis plusieurs années aux Français qu’il s’opposera au Traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Mercosur, Ursula Von der Leyen, en réalité, poussée par le gouvernement allemand, fait tout pour que ce traité soit définitivement ratifié avant la fin de l’année 2023 !

Cet accord de libre-échange serait catastrophique pour l’économie française, notamment pour notre agriculture, puisqu’il imposerait des importations massives de bovins, de porcs, de volailles, mais aussi de produits comme le miel venus des pays d’Amérique du Sud qui constituent le Mercosur.
L’Allemagne veut absolument cet accord car il prévoit la suppression des droits de douanes sur les automobiles, ce qui lui permettrait de vendre sa production !

En outre, ce traité serait une catastrophe environnementale : des études ont montré qu’ils accélérerait la déforestation de la forêt amazonienne et il engendrerait inévitablement des pollutions massives.

Les Français doivent savoir que le commerce est malheureusement une « compétence exclusive » de l’Union européenne. Ils doivent savoir aussi que la France n’a pas de droit de véto en matière commerciale, car ce domaine ne se décide pas à l’unanimité mais simplement à la majorité des États membres de l’UE.
Il faut savoir enfin que même si le parlement français refuse de ratifier ce traité, il s’appliquera largement, dans tous les domaines qui relèvent de la compétence exclusive de l’UE, soit environ 90 % du traité.

La France doit reprendre la maîtrise de son commerce. Elle doit sortir du modèle du libre-échange, dévastateur pour l’économie, le social et l’environnement. Il n’y a pas 36 solutions pour obtenir cela : il faut quitter l’Union européenne par le Frexit.

En signant cette pétition nationale, j’alerte les Français sur ce traité, et je demande à ce que nous puissions par référendum le refuser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *