L’Afrique du Sud réclame un cessez-le-feu immédiat à Gaza

Cet post a été publié sur this site

image

Le Conseil des ministres sud-africain exige qu’Israël cesse immédiatement ses opérations militaires dans la bande de Gaza, a déclaré ce jeudi 14 mars Khumbudzo Ntshavheni, porte-parole du gouvernement sud-africain, lors d’un point presse.L’Afrique du Sud espère que son appel auprès de la Cour internationale de justice (CIJ) mettra fin au conflit et créera les conditions d’acheminement de l’aide humanitaire indispensable à Gaza.”L’appel de l’Afrique du Sud à la Cour internationale de justice vise à garantir la cessation des hostilités à Gaza, la libération de tous les otages et la levée du blocus. L’Afrique du Sud réitère que la seule solution pacifique est une solution à deux États”, a poursuivi la porte-parole.La CIJ saisie par PretoriaL’Afrique du Sud a déposé une plainte contre Israël auprès de la CIJ de l’Onu à La Haye le 29 décembre. Pretoria a demandé au tribunal de prendre des mesures préventives pour “protéger la population palestinienne contre de nouvelles violations graves et irréparables de ses droits en vertu de la Convention sur le génocide” et pour garantir le respect des obligations d’Israël en vertu de la Convention. Le 26 janvier, le tribunal a statué que l’État hébreu devait prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher le génocide à Gaza.Israël a toutefois présenté un rapport le 25 février sur son respect des normes internationales concernant les opérations militaires, qui est actuellement à l’étude par les juges de la CIJ. Toutes ces mesures ont été prises dans le cadre de mesures préliminaires, la date de début des audiences sur le fond n’a pas encore été fixée. Le procès devrait prendre plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *