Dieu t’a créé(e) pour accomplir de grandes œuvres !

Cet post a été publié sur this site

[embedded content]

Bonjour, le verset du jour est très profond, très puissant et il implique beaucoup de choses. Ma prière est qu’il change ta perspective. Celle que tu as de toi-même et celle que tu as des autres.

Il s’agit de Éphésiens 2 : 10, qui dit ceci :

“Oui, c’est Dieu qui nous a faits. Il nous a créés dans le Christ Jésus pour que nous menions une vie riche en actions bonnes. Et ces actions, Dieu les a préparées pour que nous les fassions.”

Une autre version dit :

“Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.”

Cette deuxième version met l’accent sur un élément fondamental. Les actions que Dieu a préparées d’avance ! D’avance veut dire “avant”.

Mais avant quoi ? Avant ta naissance. Avant ta naissance, avant même ton existence. Tu n’étais pas encore né(e), mais Dieu avait déjà préparé des choses pour toi.

Donc écoute-moi bien, TA naissance n’est pas un hasard, TA naissance n’a pas été une erreur. Tu es né(e) parce qu’il était temps que tu rentres dans le parcours et le chemin qui mènent aux choses qu’il avait préparées tout spécialement pour toi.

J’ai rencontré et je rencontre encore des hommes et des femmes, des ados, qui disent, qui pensent, ou qui gardent dans le secret de leur cœur, la certitude qu’ils sont une erreur. Parce qu’ils n’ont pas été voulus, acceptés ou aimés. Ils traversent la vie comme des orphelins.

Ce texte est catégorique : tu es venu(e) au monde parce que Dieu l’a voulu. Tu n’es ni un accident, ni une erreur de parcours ; tu es la création de Dieu. Et je ne parle pas là de la nouvelle création, de la nouvelle naissance, de la conversion. Là, il est question de la création naturelle, la naissance, qui est selon l’ordre divin. La fécondation de l’ovule de la femme est un mécanisme (si je puis dire) soumis à l’ordre divin. C’est ainsi que Dieu l’a voulu.

Les circonstances de ta naissance, la vie après cette naissance sont quelquefois traumatiques. Je ne minimise en rien la douleur qui se cache, quelquefois pendant des décennies, dans le cœur et dans l’âme de quelqu’un.

Mais même lorsque c’est le cas, la chose la plus fondamentale à retenir, c’est que c’est Dieu le Père qui t’a voulu(e) et qui a synchronisé ta naissance avec les choses qu’il avait préparées tout spécialement pour toi. Oui, il a synchronisé ta naissance.

Souviens-toi toujours de ça ! L’autre chose est que le texte dit que Dieu nous a faits ; que nous son ouvrage. Et le mot pour “ouvrage” est le mot “poème”.

Tu es son poème, tu es son œuvre d’art, une œuvre d’art dédiée à Dieu lui-même !

Il te regarde, il t’aime, il te récite constamment. Et lorsque tu acceptes Jésus comme ton sauveur, ton Dieu, ton ami, tu rentres dans une dimension encore plus profonde de cette relation.

N’oublie pas, il te récite chaque jour, et contemple la beauté de sa création, que tu es !

Oh, j’espère que ces révélations cachées dans le texte biblique te libèrent, brisent tes chaînes, en finissent avec le sentiment d’être abandonné. Prends le temps après cette écoute de te tourner vers lui, et demande-lui de te révéler par le Saint-Esprit les choses dont je parle.

Laisse-moi un commentaire, donne-moi de me réjouir avec toi !

Que cette parole brûle dans ton cœur comme un feu qui ne s’éteint jamais !

Gabriel Alonso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *