Château d’Aqueria, un tavel d’exception

Cet post a été publié sur this site

Les temps sont à la consommation d’un rosé anémique exhibant une couleur pâlichonne d’un rose délavé mais aux qualités pauvrement désaltérantes, à défaut de délivrer matière et complexité. À rebours de cette fâcheuse inclination pour les rosés produits sur une échelle industrielle, il se trouve encore des appellations pour défendre une ligne, que d’aucuns qualifieraient […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *