Ces six Africains parmi les 500 plus riches du monde, selon Bloomberg

Cet post a été publié sur this site

image

L’homme le plus riche d’Afrique, le cimentier nigérian Aliko Dangote, dont la fortune atteint 17 milliards de dollars, occupe la 105e place dans le top 500 des plus riches du monde, selon la dernière mise à jour du Bloomberg Billionaires Index réalisée ce 4 août.D’après ce classement, le Sud-Africain Johann Rupert et sa famille se positionnent au 146e rang mondial. Comme le constatent les derniers calculs du média, la fortune du dirigeant de la société suisse de produits de luxe Richemont (comprenant les marques Cartier, Montblanc, Chloé ou encore Van Cleef & Arpels) est évaluée à 12,9 milliards de dollars.Loin derrière, à la 236e position, arrive un autre Sud-Africain, Nicky Oppenheimer, accompagné de sa famille. Il s’agit de l’héritier du roi du diamant De Beers qui gère 9,3 milliards de dollars.Encore un peu plus loin, au 303e rang, se place l’homme d’affaires égyptien Nassef Sawiris, avec une fortune de 7,94 milliards de dollars. Il détient une participation dans le géant des vêtements de sport Adidas et détient OCI, l’un des plus grands producteurs d’engrais azotés au monde. Son frère, Naguib Sawiris, se classe à la 427e place avec une fortune de 6,05 milliards de dollars. Il s’est enrichi dans les télécoms et les médias en Égypte.La sixième personnalité la plus riche du continent africain est Nathan Kirsh, homme d’affaires sud-africain résidant en Eswatini. Avec 7,32 milliards de dollars, il se positionne à la 323e place. Il contrôle Kirsh Group, un conglomérat à participation restreinte qui détient une participation majoritaire dans l’entreprise d’approvisionnement alimentaire Jetro Holdings. En outre, il s’avère très présent dans l’immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *