Arno Klarsfeld : « Quand j’étais président de l’office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), j’ai constaté qu’une fois que les gens sont en France, il est impossible de les renvoyer. Il faut les empêcher de rentrer […] »

Cet post a été publié sur this site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *