À 29 ans et en pleine santé, elle meurt dans d'atroces souffrances à cause d'un parasite qui lui dévore les poumons

Cet post a été publié sur this site

Ashley Timbery était en pleine santé, mais tout a basculé en quelques heures. À Sydney, cette jeune australienne de 29 ans est décédée dans d’atroces souffrances après avoir contracté un staphylocoque doré, une “super-bactérie” qui lui creusait des trous aux poumons.

Tout a commencé le 15 février dernier. Alors qu’elle s’affairait aux tâches du quotidien, Ashley s’est plaint d’une gêne dans les jambes et a fait un malaise. Conduite d’urgence au Shoalhaven District Memorial Hospital, non loin de son domicile de Nowra, la jeune femme a été placée sous coma artificiel. Des examens ont révélé la présence d’une bactérie dans ses poumons.

“Ses poumons étaient couverts de trous”

Après un transfert au St George Hospital de Sydney, les médecins lui ont diagnostiqué un staphylocoque doré, une bactérie naturellement présente sur la peau et les muqueuses. “On nous a dit qu’elle avait une super-bactérie qui attaquait tous ses organes, explique sa cousine”, Shantelle Locke, à Yahoo News Australia. Lorsqu’elle s’introduit dans le sang, la bactérie peut causer une variété d’infections, allant de simples infections cutanées à la septicémie, susceptible d’entrainer la mort. Surnommé “la super-bactérie MRSA”, le staphylocoque doré peut être transmis d’une personne à l’autre, par des aliments contaminés ou par l’eau.

Malgré un traitement antibiotique, Ashley Timbery a développé une pneumonie. Avec horreur, les médecins ont découvert que la bactérie lui dévorait les poumons. “Les médecins nous ont montré un scanner montrant un poumon normal. Puis ils nous ont montré le sien, poursuit Shantelle Locke. Ses poumons étaient couverts de trous provoqués par la pneumonie et par la bactérie, qui s’installait dans les cavités de ses…Lire la suite sur Closer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *